Les Thérapies Comportementales et Cognitives

Comme son nom l’indique, les Thérapies Comportementales et Cognitives s’intéressent à la fois au processus de pensée de la personne et à son comportement

 

C’est une façon d’explorer la perception que la personne a d'elle-même, du monde en général et des autres, et ainsi de comprendre la manière dont ses pensées et ses émotions influencent son comportement et réciproquement.

Les TCC sont des thérapies actives.

 

Le but du processus d'accompagnement est de trouver des solutions concrètes pour faire face aux difficultés que vous rencontrez, tout en donnant un sens à ce que vous vivez.

 

Les séances sont un lieu d'écoute, de partage et d'échange.

Le thérapeute et le patient effectuent une analyse conjointe des difficultés présentes afin de comprendre leurs mécanismes et d'explorer des solutions possibles.

Les TCC sont liées à des recherches scientifiques en progression permanente.

 

On s’assure constamment du niveau de leur efficacité par des études de validation à partir de la significativité clinique de leurs résultats.

 

Cette approche est guidée par l’interaction entre pratique clinique et recherche scientifique, en opérant de constants allers et retours.

Les TCC progressent pas à pas en s’étayant sur des preuves établies de manière rigoureuse.

Pour plus d'informations sur les TCC, cliquez ici :

Modalités ...

La thérapie consiste à mettre en place un certain nombre d’étapes pour soulager la personne de sa souffrance :

 

  • Les premières séances sont consacrées au recueil d’informations et à la détermination des objectifs de la thérapie en fonction de la problématique de la personne. Un contrat thérapeutique est généralement établi afin de définir les différents points à aborder pour mener le changement thérapeutique.

 

  • Les séances suivantes s’articulent autour d’un dialogue interactif et collaboratif, avec la mise en œuvre d’exercices concrets qui respectent le rythme de la personne et sa réalité.

 

  • Les dernières séances permettent de faire le point sur le déroulement de la thérapie et d’en évaluer les résultats.

 

  • Il est possible de définir de nouveaux objectifs suite à cette évaluation. Ces points pourront être abordés en poursuivant la thérapie.

BON A SAVOIR

Je dispose d'un casque de Réalité Virtuelle C2Care qui permet aux patients de s'exposer progressivement à l'objet de sa phobie.

Cet outil peut être utile pour un grand nombre de phobies : refus scolaire anxieux, phobie de certains animaux, agoraphobie, claustrophobie, phobie de l'avion, anxiété sociale, stress port traumatique, phobie de conduire ...

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon